LA FLORIDE !

Posté le 5 mai 2009

Nous sommes le 22 mars 2009, il est 6h00 du matin, j’entends au loin le réveil de mon téléphone portable qui me tire d’un profond sommeil.

Je déteste me lever si tôt. Ca me met de mauvaise humeur pour le reste de la journée. Mais là, c’est pour la bonne cause car les idées me reviennent au fur et à mesure que j’essaye d’éteindre ce satané réveil, qui ne cesse de raisonner dans mes fragiles oreilles une musique infernale. Il faudra que je pense à en télécharger de plus sympa à l’avenir.

Mais, comme je le disais plus haut, les idées me reviennent au fur et à mesure que je retrouve mes esprits. Aujourd’hui est un grand jour, l’un des moments les plus attendus de ces derniers mois. Je ne serai pas de mauvaise humeur toute la journée malgré un réveil difficile, bien au contraire car je pars pour 12 jours de vacances en… Floride (USA) !

J’avale un café en regardant les informations sur une chaîne d’info en continue, passe sous la douche, finis de ranger mes derniers effets personnels dans la sac, le boucle et pars avec Philip en direction de Roissy.

A notre arrivée au terminal 2E, nous cherchons notre vol sur les écrans d’affichage, l’AF090 à destination de Miami. Il est « on time ». Nous rejoignons le comptoir dépose bagages d’Air France car nous nous sommes enregistrés la veille au soir sur internet, ce qui nous évitera les files d’attentes interminables de ce matin. Nous récupérons ensuite nos cartes d’embarquements et nous dirigeons vers la porte E73.

Avant d’atteindre celle-ci, il faut nous soumettre aux formalités douanières française. Et en ce dimanche matin, nous ne sommes pas les seuls à vouloir nous envoler pour prendre quelques jours de congés. La file d’attente pour rejoindre les postes douaniers  »europeen citizen » est interminable ! Je prends donc mon mal en patience en râlant, comme d’habitude, car je déteste perdre mon temps inutilement.

Après avoir enfin passé au bout de 30 longues minutes cette seconde étape, nous menant jusqu’à notre avion, nous nous risquons à la suivante, celle que je déteste le plus… La sécurité. Je dépose, comme on m’y invite,  mon sac en bandoulière, mes clés, mon porte feuille, la petite monnaie qui se trouve au fond de la poche de mon jean dans un bac prévu à cet effet et enlève ma ceinture sur la demande des agents présent. Je boue  telle une cocotte minute !!! Pourvu qu’ils ne me demandent pas d’enlever mes chaussures car là je fais un malheur ! En effet, j’ai mis une paire de Converse en toile pour viter de me déchausser.

Eh bien, pas de chance, en passant sous le détecteur à métaux, je le fais sonner !!! emoticone

- « S’il vous plaît, Monsieur, il faut retirer vos chaussures ! », me lance un employé de la sécurité sur un ton autoritaire.

- »Mais pourquoi faire ! » retorque-je, « Mes chaussures sont en toile ! »

- »C’est la règle ! »

Alors, si c’est la règle Sam, tais-toi emoticone… et obeis.  »Je me sens dans un état proche de l’Ohio » (pour quelqu’un qui part en Floride, c’est embêtant). Et comme par magie,  lors de mon second passage sous le détécteur, rien ne sonne. C’est quand même bizarre, refléchissais-je, car mes godasses n’ont pas de partie en fer ! Ces employés de la sécurité ne s’amuseraient-ils pas à faire sonner de temps en temps eux-même leurs machines histoire de jouer un peu avec nos nerfs ?!

Après ce passage obligé, nous arpentons maintenant l’interminable couloir du Terminal 2E, cette fameuse galerie parisienne, à la recherche de notre porte d’embarquement. La E73. Comme je m’y attendais, c’est l’une des dernières. Nous n’aurons donc pas le temps d’aller flâner au « duty-free » de l’aéroport car lorsque nous arrivons devant notre boeing 747-400, l’embarquement a déjà commencé depuis un bon moment et nous sommes dans les derniers à monter à bord. Résultat des courses, entre notre descente à Roissy et notre montée dans l’appareil, il nous aura fallu plus de 2heures. Je n’ai qu’une chose à dire, vive le TGV !!!

Alors que nous prenions place, le Chef de Cabine prit la parole :

- »Madame, Monsieur, bonjour ! Au non d’Air France-KLM, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue à bord de ce boeing 747-400 à destination de Miami que nous atteindrons dans 9heures et 30 minutes ! »

A partir de ce moment là, plus de stress, autour de moi tout devient volupté, les vacances pouvaient enfin commencer !

http://picasaweb.google.fr/sameclate (Cliquez sur ce lien, puis sur Floride 2009 pour visionner la suite de l’histoire en photos).

 Sam.

 

 

 

 

2 commentaires pour « LA FLORIDE ! »

  1.  
    Eric Paredes
    11 mai, 2009 | 14:34
     

    De belles photos…ton anecdote du filtre de sécurité m’a fait bien rire: perso je ferai ce travail, je crois que je prendrai un certain plaisir de faire déshabiller certaines inconnus, lol. D’ailleurs j’ai une publicité de 30s sur le filtre aéroportuaire: http://www.dailymotion.com/video/xreeg_pub-aeroport-fouille_ads Sinon, je vais me mettre à courir, ça conserve bien, lol je vois que toi et phil n’avaient rien à envier aux mecs de Miami :)

  2.  
    TIOUT
    12 mai, 2009 | 21:31
     

    Je viens de visionner vos superbes photos de Floride. ça fait rêver !!! Pour l’acteur, nous avons trouvé …. ++

Laisser un commentaire