DERNIER CONTROLE AVANT DECOLLAGE

Posté le 16 décembre 2008

Lundi 24 novembre 2008.

Je surfe sur le site de la DGAC (Direction Général de l’Aviation Civil). Je recherche un médecin agrée par cette haute autorité proche de mon domicile car je dois passer quelques examens médicaux m’autorisant à voler.  

J’en trouve un sur la longue liste fournie par le site. Il se trouve à deux stations de métro de chez moi. Ça me va plutôt bien.

Je téléphone pour prendre RDV. Celui-ci est fixé au mardi 2 décembre 2008 à 17h30. La secrétaire me demande de la rappeler 1h00 avant le rendez-vous car ce médecin est souvent très en retard lors de ses consultations.

Je déteste les gens en retard…,  la ponctualité, c’ est la politesse des rois, avais-je envie de lui dire !

 

Mardi 2 décembre 2008.

Il est 16h30. Je rentre d’une longue rotation. Je suis crevé car en plus de m’occuper des passagers, je forme un nouveau PRC (Personnel Roulant Commercial).  Pour me réconforter, je pense à mon début de soirée, au bain chaud et au bon verre de vin que je vais déguster pour me délasser. Quand soudain, la réalité refait surface, je repense à cette visite médicale et à ce conseil que la secrétaire m’avait donné le jour où j’avais pris ce RDV : « Appeler moi avant de venir pour que je puisse vous informer du retard du médecin et décaller votre heure de passage ». Ce que je m’empresse de faire.

« 1h30 de retard » , m’annonce la voix au téléphone. « Le médecin vous recevra donc à 19h00″. Je suis dégoûté, mes projets de début de soirée tombent à l’eau, c’est le cas de le dire. Pas de bain chaud et encore moins d’apéritif dans celui-ci. Je suis énervé, agacé pire excédé. Je vais exploser !  emoticone Qu’est-ce qui m’a pris de prendre RDV chez ce praticien, alors qu’il y en avait un autre proche de la maison ! C’est comme les files d’attentes aux caisses des supermarchés, je tombe toujours sur les plus lentes…

Bref, je réunis le peu de force qu’il me reste pour me transporter jusqu’au cabinet de ce thérapeute, quand la secrétaire m’annonce à mon arrivée: « Le Docteur a encore pris 1h00 de retard, vous ne passerez pas avant 20h ! » et m’indique gentiment le chemin de la salle d’attente. Quand j’y parviens, je reste stupéfait, sidéré, médusé, interloqué, bouche bée. Je n’en crois pas mes yeux ! On se croirait à la station de métro « Châtelet-les-Halles » en pleine heure de pointe. Il ne manque plus que les pousseurs pour tous nous faire tenir dans cette pièce avant que les portes se referment. Je m’accapare le dernier siège car ouf, il en reste un. Les prochains patients s’assiéront dans les escaliers. Ces endroits sont des lieux de vie théâtrales. En effet, on rencontre toutes sortes de personnages. L’un racontant sa vie, l’autre ses problèmes de santé, certains nous donnent les derniers nouvelles du quartier… Un vrai microcosme de notre société. Les conciliabules qui s’y tiennent m’amuse énormément !

Je regarde ma montre, il est 20h10, le médecin m’appelle enfin. Je rentre dans son cabinet. Il me demande la raison de ma venue. Je la lui explique. Il me pose quelques questions sur ma santé, celle de ma famille, contrôle ma vision puis m’allonge sur une table et commence toute une batterie de tests. J’ai une foultitude d’éléctrodes collés sur mon p’tit corps de rêve emoticone! Je ressemble à « l’homme qui valait 3 milliards » ses supers pouvoirs en moins.

« Tout est parfait ! » me dit-il.

Verdict du spécialiste : APTE AU VOL

Après 2h40 de retard et 50 euro de consultation, non remboursé, il me remet enfin ce bout de papier qui m’autorise à voler seul.

 doctor1.jpg

C’était mon dernier contrôle avant le décollage !

Je sorts de chez le toubib, mon portable sonne, c’est Philip. Il me demande si je veux passer boire un verre. « Le squatteur, Laurent, est déjà là, me dit-il ! », ma soirée n’est peut-être pas complètement tombé à l’eau pensais-je alors. emoticone

Sam.

 

Un commentaire pour « DERNIER CONTROLE AVANT DECOLLAGE »

  1.  
    Tiout
    17 décembre, 2008 | 7:20
     

    Rassures toi tu n’es pas le seul à choisir les mauvaises files d’attente. Sinon comme déjà suggéré, retiens l’adresse d’un bon medecin, là ou on n’attend pas, pour que la veille d’un décollage à tes côtés je puisse m’assurer du bon fonctionnement du pilote (lol). Et pas de problème le 26 j’aurai fait ma visite aussi pour t’assurer le bon fonctionnement de la conductrice.

Laisser un commentaire